Le GR68 : le tour du Mont Lozère


Boucle de 122 km en plein coeur des Cévennes

5 à 8 jours de randonnée selon le niveau

Sur le chemin : massif granitique, hameaux lozériens, châtaigneraies, landes, panoramas sur les Cévennes et la vallée du Tarn

 


Au départ de Villefort (650m), le sentier s'élève dans les genêts et le schiste, offrant une vue sur la vallée de l'Altier, Villefort et son lac. Il s'enfonce ensuite dans les châtaigneraies puis voit défiler les hameaux lozériens où le temps semble s'être arrêté. Il faudra franchir le col de Bourbon et le col de Sautel avant la fin de la première étape au Bleymard à 1068m, petit village aux toits de lauze (étape de 25km).

La seconde étape passe proche de l'étang de Barrandon et continue par des pelouses de narcisses jusqu'à La Fage à 1212m (étape de 25km).

La troisième étape est plus courte (16km). Le sentier suit d'abord la draille des menhirs et dolmens des Boudons. Une forte descente mène au hameau des Combettes (991m) puis une montée assez raide s'enfonce dans la forêt des gorges du Tarn jusqu'à l'Echine d'Aze à 1233m. Après avoir passé le col du Valat et des Ganses à 1004m, le sentier descend jusqu'à Florac à 546m.

Le sentier remonte pour la quatrième étape jusqu'au Col du Sapet à 1080m puis continue jusqu'au signal de Bouges à 1421m. Il descend ensuite vers le col de la Planète à 1292m où une stèle est dédiée à R.Senn, créateur du Tour du Mont Lozère. Il faudra ensuite grimper au signal de Ventalon à 1350m pour avoir un panorama à 360° donnant sur les Cévennes, la Méditerannée, les Alpes et le Cantal, avant de redescendre vers le gîte de La Bastide à 1088m. Étape de 28km.

La dernière étape suit la draille du Languedoc au milieu des blocs granitiques jusqu'au joli village de l'Aubaret. Après quelques montées et descentes, le sentier suit la longue ligne de crêtes avant d'entamer la descente finale vers Villefort. Étape de 28km.

Le Mont Lozère et Les Cévennes


Au Sud de la Lozère, protégées par le Parc National, les Cévennes se dressent face à la Méditerranée. Terre de schiste et de granit, les vallées profondes recouvertes de châtaigneraies caractérisent ce territoire. Ici le pastoralisme est bien vivant, de nombreuses drailles (chemin de transhumance) sillonnent les pentes abruptes du Mont Lozère et permettent de jolies randonnées.

carte GR68 tour du Mont Lozère

paysage des Cévennes